Présentation

lundi 7 septembre 2009
par  SNES Aude
popularité : 100%

Pour la Reconquête d’un Syndicalisme Indépendant (PRSI)

Nous sommes des syndiqués, des militants, de différentes professions, de différents syndicats nationaux de la FSU, de différentes sensibilités.

Avec la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) - imposée par l’Union européenne et appliquée les gouvernements successifs - et son cortège de milliers de suppressions de postes et de contre-réformes, ce qui est en jeu à très court terme, c’est l’existence des services publics avec des personnels, fonctionnaires sous statut garants de l’égalité en droit des citoyens.

Notre fédération a un rôle décisif, dans toute la fonction publique de l’Etat, et plus particulièrement dans l’Education Nationale où elle est largement majoritaire, pour aider - ou pas - les personnels, les fonctionnaires, à mettre en échec cette politique. Notre liste entend œuvrer pour que le premier terme de l’alternative l’emporte, en dehors de tout intérêt « de tendance ».

Pour cela, nos listes regroupent des syndiqués sur la base de la défense inconditionnelle des revendications et des personnels, en toute indépendance vis-à-vis du ministère, ce qui exige de rompre avec la politique dite de « dialogue social » imposant à tous les niveaux des « convergences » entre gouvernement, patronat et syndicats :
- « convergences » au niveau national : après les accords signés entre la CGT, la CFDT et le Medef dans le privé, les représentants de la FSU ont signé le 2 juin 2008 l’accord sur le dialogue social dans la Fonction Publique, selon lequel « Les pratiques de négociation et les attentes actuelles montrent qu’il est possible de parvenir à des convergences et des compromis entre l’administration et les représentants de ses personnels sur des sujets d’intérêt collectif. » (page 4 de l’accord consultable sur le site du ministère de la Fonction Publique). Conséquences : signature par la FSU, le SNES et le SNEP des « 16 points de convergence pour la réforme du lycée » au moment de la réforme Darcos, puis abstention au CTPM le 28 mai 2009 sur les décrets concernant les certifiés, agrégés et CPE, permettant au Ministre Châtel de promulguer en juillet 2009 les décrets sur la mastérisation - destruction des concours ;
-  « convergences » au niveau européen : co-rédaction par la CES, Confédération Européenne des Syndicats, de la « constitution européenne » et des directives européennes de démantèlement et de privatisation des Services Publics, dont l’Education nationale, au nom de l’ouverture à la concurrence et de la baisse du coût du travail.
-  « convergences » au niveau mondial : nous combattons la volonté de la direction de la FSU d’intégrer la Confédération Syndicale Internationale (CSI), organisation qui prétend devenir une des institutions mondiales aux côtés de l’ONU et du FMI, pour « une gouvernance effective et démocratique de l’économie mondiale » (!) et un « soutien indéfectible aux principes et au rôle des Nations unies ».

Pour notre part, nous restons partisans de la formule contenue dans les statuts du SNES (et reprise dans ceux de la FSU) : « Convaincu que la défense de l’université et de son personnel est inséparable de l’action générale de la classe ouvrière, (celui-ci) travaille à la réunification du mouvement syndical dans une centrale syndicale organisée démocratiquement et indépendante de tous les gouvernements et de toutes les organisations politiques, philosophiques et religieuses ».

Nous proposons de nous rassembler pour combattre pour que l’unité la plus large se réalise pour la défense de toutes nos revendications - ce qui implique la rupture avec cette politique de « dialogue social » qui entrave l’action syndicale - et s’il le faut, la grève jusqu’à satisfaction :

- Pour le retrait de la circulaire traitant des stages avant le concours et l’abrogation des décrets sur la mastérisation ; pour le retrait de la « réforme » du lycée , du « socle commun des compétences et des connaissances », de la « réforme » du bac pro en 3 ans ; pour le rétablissement des RASED, des heures de cours supprimées dans le primaire, pour la défense de l’école maternelle et contre la mise en place des EPEP ;

- Pour l’arrêt des suppressions de postes, la restitution des postes supprimés ;

- Pour la défense des statuts et des corps des fonctionnaires, pour l’abrogation de la loi sur la mobilité ;

- Pour la défense de tous les Syndicats Nationaux de la FSU, menacés par la fusion des corps et des statuts et par la régionalisation, préludes à la privatisation.

- Non à la « maisons commune des retraites », défense du code des pensions et retour aux 37,5 annuités pour tous public-privé ;

- Pour l’augmentation générale du point d’indice et des salaires, contre le salaire au mérite, pour le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat, non à une revalorisation de quelques uns financée par le blocage des salaires de tous et les suppressions de postes .

- Pour la laïcité, fonds publics à la seule école laïque.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Météo

Ville(FRXX0025)

Conditions météo à 13h30
par weather.com®

Soleil voilé

22°C


Soleil voilé
  • Vent : 14 km/h - ouest
  • Pression : 999 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 20 mai
par weather.com®

Averses

Max 23°C
Min 12°C


Averses
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 21 mai
par weather.com®

Soleil voilé

Max 22°C
Min 12°C


Soleil voilé
  • Vent : 22 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 22 mai
par weather.com®

Orages isolés

Max 22°C
Min 12°C


Orages isolés
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 30%
<< Prévisions